La formation à la réanimation cardio-pulmonaire doit faire l’objet d’une attention particulière, selon le NESOP

Photo de groupe des récipiendaires de la Journée de reconnaissance des Forces canadiennes au mess des adjudants et sergents du Quartier général de la Défense nationale, à Ottawa, le 16 juin.

Peter Mallett
Rédacteur du Lookout

Lorsqu’un membre du NCSM Vancouver a vu son ami en situation d’urgence médicale en décembre 2021, sa formation militaire s’est mise en branle.

Un an plus tard, le matelot de première classe (Mat1) Charles Tucker a reçu une mention élogieuse du chef d’état-major de la Défense et un prix du lien vital des services de santé d’urgence de la Colombie-Britannique pour avoir sauvé la vie d’un ancien camarade de classe. Le matelot de 1re classe Tucker a récemment été affecté au NCSM Calgary, mais il se trouvait à Vancouver lorsqu’il a effectué le sauvetage le 19 décembre 2021, pendant ses vacances à Kelowna.

Je ne me considère pas vraiment comme un héros, mais c’est avec humilité et honneur que je reçois ce prix”, a déclaré le Matelot de 1re classe Tucker. “J’espère que tous ceux qui liront mon histoire prendront conscience de l’importance d’une formation adéquate en RCP. Cela pourrait sauver la vie de votre meilleur ami, d’un membre de votre famille ou même d’un étranger”

Le Matelot de première classe Tucker est un opérateur de capteurs électroniques de la marine (NESOP) âgé de 28 ans.

Lorsque je suis entré dans la pièce et que je l’ai vue convulser, j’ai d’abord pensé qu’elle faisait une blague ; elle a parfois un sens de l’humour morbide”, a déclaré le Caporal-chef Tucker.

“Il a immédiatement appelé le 911, a utilisé sa formation médicale des Forces armées canadiennes et a pratiqué la réanimation cardio-pulmonaire sur Tasia avec l’aide du répartiteur jusqu’à ce que les ambulanciers arrivent et prennent la relève.

(À gauche) Le Contre-amiral Steven Waddell, commandant adjoint de la Marine royale du Canada, et le Premier maître de première classe Thomas Lizotte, Premier maître du commandement de la Marine royale du Canada, remettent au Matelot de première classe Charles Tucker une Mention élogieuse du commandement, à Ottawa, le 16 juin. Photos : Caporal Bélynda Casse, Groupe de soutien des Forces canadiennes Ottawa-Gatineau

Un chirurgien a opéré Tasia et a inséré un stimulateur cardiaque près de son cœur. Le Mat1 Tucker est heureux d’annoncer qu’elle s’est complètement rétablie depuis.

Tasia a depuis repris ses études postsecondaires, tandis que le Mat1 Tucker a déclaré que son histoire devrait servir de leçon à tous ceux qui pensent qu’un sauvetage par RCP se déroulera sans problème :

“Ne traitez pas le recyclage à la légère ou comme un jour de congé ; réalisez qu’il est extrêmement important d’être attentif pendant la formation à la RCP et accordez toute votre attention aux instructions afin qu’elles soient bien assimilées”, a-t-il déclaré.

“Tout comme moi, vous serez peut-être celui qui pratiquera la RCP et vous devrez être prêt à sauver votre ami ou votre proche. Alors que les militaires sont tenus de rafraîchir leur formation en RCP tous les trois ans, l’Ambulance Saint-Jean offre une variété de cours de formation en RCP ici à Victoria et dans d’autres endroits du pays, et les inscriptions sont disponibles sur leur site Web :

www.sja.ca/en.

Filed Under: News ReleaseTop Stories

Tags:

RSSComments (0)

Trackback URL

Comments are closed.